Ragréage de terrasse: comment faire? A quel prix?

Un ragréage de terrasse présente des spécificités bien particulières qu’il ne faut pas laisser de côté.

Des experts en la matière vous indiquent, dans les lignes qui suivent, tout ce que vous devez connaître du sujet avant de vous lancer.

Pourquoi faire un ragréage de terrasse ?

Après quelques années de vie, il se peut que le sol de la terrasse ne soit plus aussi beau et lisse que lors de sa création.

Les effets du temps et les différents chocs subis auront certainement endommagé la dalle si elle a été laissée brute ou le revêtement qui aura été posé, bien souvent du carrelage ou du bois.

Un ragréage de la terrasse peut alors permettre de lui offrir une seconde vie en recouvrant une surface lisse et parfaitement homogène capable de recevoir un nouveau revêtement.

Mais ce ragréage peut également faire suite à la dépose d’un revêtement qui ne répondrait plus aux goûts des occupants.

Les particularités à prendre en compte

Le ragréage d’une terrasse présente une double contrainte.

D’une part, il faut noter qu’il s’agit d’un ragréage à réaliser en extérieur et, d’autre part, il faut également prendre en considération que ce type de surface est assorti d’une légère pente afin de permettre l’évacuation des eaux de pluie.

#1 Le ragréage extérieur

Parmi les particularités majeures d’un ragréage à réaliser en extérieur, il est à noter qu’il faudra, la plupart du temps, prévoir un coffrage afin de contenir le produit qui ne pourra être retenu par les murs comme c’est le cas en intérieur.

Par ailleurs, en extérieur, il est généralement nécessaire d’appliquer un minimum de pente aux surfaces afin de permettre les écoulements.

Enfin, les produits de ragréage devront être adaptés à un usage en extérieur. Ces données sont mentionnées par les fabricants, directement sur les notices des produits.

Etapes

Ce qu’il faut prévoir

Contrôle du sol existant

– Le travail devra être réalisé sur un sol parfaitement propre, dénué de toute traces de peinture, de laitance ou de poussière.

– Les fissures et les trous les plus conséquents devront avoir été traités au préalable.

Primaire d’accroche

– Cette étape n’est à mettre en œuvre que si le sol ne présente pas un caractère poreux.

Bande périphérique

– Une bande périphérique est installée sur tout l’ensemble des bords qui se placent en juxtaposition des murs.

Coffrage

– Un coffrage doit être mis en place afin de délimiter la zone de ragréage et de retenir le produit sur celle-ci (en raison de sa grande fluidité).

Préparation du produit de ragréage

– Le produit de ragréage ne devant pas être préparé trop en amont de sa mise en œuvre, il faudra le mélanger juste avant sa pose.

Application

– Pour son application, le ragréage est simplement coulé et étalé sur la surface à traiter.

– Etant autolissant, il se mettra ensuite en place de lui-même.

Temps de séchage

– Le temps de séchage devra être parfaitement respecté et peut varier selon le revêtement à poser par la suite.

Des ragréages dits décoratifs sont également disponibles ! Dans ce cas, il s’agit de ragréages colorés qui ne requièrent pas la mise en œuvre d’un revêtement supplémentaire.

#2 Le ragréage d’un sol en pente

Concernant plus particulièrement la nécessité de prendre la pente en considération lors de la mise en place d’un ragréage de terrasse, il faut garder en tête que, étant fluide, le produit tendra naturellement à suivre cette pente.

Dès lors, afin de respecter ce besoin de pente, c’est un mortier classique qui sera utilisé et non un produit autolissant. L’épaisseur d’application sera autour de 10 mm a minima.

Un produit d’accrochage pourra également être utilisé de manière à disposer d’une meilleure adhérence.

De plus, il faudra adapter le choix du produit à la finition attendue. En effet, pour une couche visant à recevoir, ensuite, un revêtement, un mortier maigre sera idéal. Par contre, si le ragréage a vocation à rester apparent, il sera préférable de se diriger vers un mortier gras.

Le coût d’un ragréage de terrasse

Enfin, voici quelques éléments de prix qui pourraient bien vous être utiles pour vous faire une première idée :

Eléments

Prix

primaire d’adhérence

de 1 à 3 € par m²

fourniture de ragréage extérieur

de 2,5 à 5 € par m²

réalisation d’un ragréage extérieur par un professionnel

de 10 à 20 € par m²

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire