La rampe d’accès à un garage

La rampe d’accès de garage doit être à la fois bien pensée et bien réalisée afin de pouvoir, ensuite, répondre aux attentes.

Selon la nature du terrain et le type de véhicule à passer dessus, il faudra bien étudier le sujet.

Des pros vous apportent, déjà, quelques éléments.

Les possibilités

Pour réaliser une rampe d’accès de garage, une première option pourrait consister en un travail effectué sur base d’un sol compacté (calcaire ou grave ciment compacté).

En effet, cela pourrait être suffisant pour permettre certains accès.

Selon les besoins, il est également envisageable de travailler sur béton, pavé autobloquant, etc.

Le terrassement

Souvent, dans les constructions neuves, le terrassement sera synonyme d’un apport de matière.

En effet, il n’est pas rare que le terrain soit plus haut que la construction. Il faudra alors apporter de la matière plus ou moins grosse. 

Dans la pratique :

  • on commence par une grosse granulométrie
  • plus on monte dans l’épaisseur plus on diminue la granulométrie

Ensuite, s’il est question de créer un accès garage dans une pelouse, il sera nécessaire de décaper l’épaisseur végétale jusqu’à trouver un sol plus sain, plus résistant. A défaut, si de l’empierrement est placé par-dessus, il va s’enfoncer dans la terre végétale puisqu’elle est trop meuble.

Mais il est également possible de travailler soit sur du béton, soit sur un simple calcaire qui aura été compacté.

Concernant l’ajout de matière :

  • pour une épaisseur de 10 cm à combler : mettre un 0/30 au-dessus duquel sera ajouté soit du gravier, soit un accès béton.
  • pour une épaisseur de 20 cm à combler : mettre une première couche de 40/60 au fond et finir avec un 0/30 par-dessus et ainsi de suite. Plus il y aura de hauteur à combler, plus il faudra augmenter la grosseur de la granulométrie.

La gestion de l’eau

Concernant la gestion de l’eau, il est possible :

  • d’opter pour le même système que celui utilisé pour les routes, à savoir une évacuation de l’eau sur l’extérieur du passage. Dès lors, au milieu de l’accès il est question de créer un effet de « dôme » pour évacuer l’eau de part et d’autre.
  • de se tourner vers un système de récupération de l’eau en bas de pente :
    • cela peut être un caniveau associé à une grille : selon le volume d’eau à recevoir, ce caniveau peut être plus ou moins gros. En effet, la situation sera différente s’il y a 2 m  ou 30 m de pente à récupérer.

Dans le cas du caniveau, il faudra aussi le prévoir en fonction du passage dessus (vélo, voiture, tracteur…).

Il faudra également étudier le cheminement de l’eau évacuée. En effet, il n’est pas question que celle-ci soit envoyée chez un voisin. Un secteur en contrebas devra être visé et pourra être doté d’un puits perdu permettant d’envoyer plus loin si nécessaire.

Quelque chose nous échappe ici… Non ? Soit il manque une information, soit le terrain est plus bas que la construction et non l’inverse 😉

Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire