Rattraper le niveau d’un sol : comment faire? A quel prix ?

Si votre sol présente des défauts (bosse, creux) ou des irrégularités de hauteur, vous pouvez y remédier. Cet article vous présente les différentes solutions pour rattraper le niveau d’un sol.

Rate this post
Pas de commentaire

Que signifie rattraper le niveau d’un sol ?

Rattraper le niveau d’un sol c’est lui redonner sa planéité et son uniformité.

En effet, le sol d’un appartement ou d’une maison peut présenter des irrégularités plus ou moins importantes, avec des différences de hauteur.

Cela peut-être embêtant si vous souhaitez installer un revêtement de sol: carrelage, parquet, lino, moquette.

Pourquoi rattraper le niveau d’un sol ?

Il est souvent nécessaire de rattraper le niveau d’un sol pour réaliser un nouveau revêtement ou pour équilibrer un sol.

Selon le niveau de déformations, plusieurs solutions peuvent-être envisagées: mortier de ragréage ou chape.

Les 4 solutions pour rattraper le niveau d’un sol

Pour mettre à niveau votre sol, vous pouvez utiliser les solutions suivantes :

Le mortier de ragréage

Le produit de ragréage se présente sous forme de mortier autolissant.

Il est très simple à utiliser, puisqu’il suffit de répandre l’enduit au sol pour l’appliquer.

Le mortier de ragréage est employé pour un sol présentant de faibles déformations.

Dès lors que la différence de niveau est importante, vous devrez utiliser une chape, qui s’applique sur une épaisseur plus conséquente.

Et son coût ? Le prix d’un mortier de ragréage est 3 à 10€/m2 (en incluant le primaire d’accroche). Pour une pose réalisée par un professionnel, compter 10 à 20 €/m2.

La chape sèche

La chape sèche est composée de plaques de sol, posées sur un lit de granulats incompressibles.

Son atout ? Elle est simple et rapide à poser. De plus, elle ne requiert aucun temps de séchage. En outre, la chape sèche est très légère (25kg/m²)

En revanche, elle est plus cher que les solutions traditionnelles : compter 23 à 35 € pour une chape sèche, hors main d’oeuvre.

La chape traditionnelle

La chape classique est un mortier que l’on coule au sol pour rattraper les défauts (bosses, creux) et le niveau d’un sol.

Sa mise en place est plus compliquée que les autres car il faut tirer la chape avec une règle de maçon, puis la lisser avec une taloche. De plus il faut attendre au minimum 1 à 2 jours avant de marcher dessus.

Et son coût ? Elle est de 5 à 25 €/m2, selon l’épaisseur et les coûts matières.

La chape fluide

La chape fluide est très répandue et remplace de plus en plus la chape traditionnelle car elle comporte en plus de l’eau, du ciment et du sable, des adjuvants lui permettant d’être fluide.

Sa mise en place est donc plus facile car elle ne nécessite pas de vibration, ni de lissage. La surface se lisse seule. En revanche, le temps de durcissement est le même que pour la chape traditionnelle.

Et son coût? Le tarif d’une chape fluide est de ~20€ /m2 (+/- 5€/m2).

Trouver une entreprise pour rattraper le niveau d’un sol

Avez-vous songé(e) à contacter une entreprise pour rattraper le niveau de votre sol ?

Les atouts :

  • Vous aurez un travail « dans les règles de l’art« : puisque c’est son métier. C’est d’autant plus important que la couche de mortier constitue la base du sol ! Si elle est mal réalisée, c’est le revêtement de sol qui est en péril.
  • Vous n’aurez pas de surcoûts liés à l’achat de matériel : règle du maçon, lisseuse, débulleur, bandes périphériques, etc.
  • Pour une chape fluide, l’intervention d’un chapiste est quasi indispensable ! Celui-ci est bien souvent formé par les entreprises de béton avec lesquelles il travaille. Le produit est technique et nécessite le respect d’un cahier des charges (DTU, DTA…)

Quoi qu’il en soit, si vous hésitez entre bricoler ou faire appel à un pro…N’hésitez surtout pas ! Demandez un devis gratuit pour comparer les prix. Ainsi, s’il vous semble préférable de faire appel à un professionnel, vous n’aurez qu’à choisir celui qui vous convient le plus !

Laisser un commentaire