Réaliser un seuil de porte

Le seuil de porte ne doit pas être mis en œuvre n’importe comment afin de conserver toute son efficacité !

Des experts vous expliquent de quoi il s’agit et comment le réaliser dans les règles de l’art.

Le rôle d’un seuil de porte

Le seuil de porte a pour rôle de servir d’appui pour la porte. Il assure donc le maintien de la menuiserie.

Par ailleurs, ce seuil permet la bonne évacuation de l’eau qui va ruisseler sur la porte, de l’eau qu’il est nécessaire d’envoyer vers l’extérieur de la maison afin qu’elle ne pénètre pas dans le logement.

Comment faire un seuil de porte ?

#1 La solution du préfabriqué

Dans sa version préfabriquée, le seuil de porte va venir se coller à la construction.

#2 La solution du mortier

Mais il est également possible de créer ce seuil à partir de mortier.

Un artisan utilisera alors un ciment gris pour confectionner cet élément.

Pour ce faire, il faudra suivre les étapes suivantes :

  • dégrossir le volume avec un gros béton, assez sec : cela permettra de ne pas utiliser beaucoup de mortier de finition
  • en présence de 1,5 cm sous la porte :
    • réaliser un mortier de finition avec du sable fin dosé à 300 ou 400 kg
    • talocher et lisser pour rendre cette partie de mortier étanche

Le coffrage

Dans la solution de la création du seuil de porte à l’aide d’un mortier, il faudra en passer, aussi, par un coffrage.

L’objectif sera alors de faire un petit coffrage à l’intérieur de la maison.

Il devra être à la bonne hauteur afin de recevoir la menuiserie.

Par exemple :

  • placer le coffrage à 10 cm, en retrait, dans la maison
    • mettre le mortier de niveau : il n’est pas nécessaire de prévoir une pente sur la partie où la menuiserie va être posée
  • prendre un niveau classique et, à l’extérieur de la maison, mettre un coffrage qui sera 1,5 cm plus bas que le précédent
    • mettre le mortier avec une petite réglette, puis lisser le seuil qui va automatiquement se retrouver en pente
Formulez une demande de devis!
de
à

Laisser un commentaire