Le soubassement d’une maison

Le soubassement d’une maison se compose d’un muret.
Il se situe juste au-dessus des fondations.
Découvrez ce qu’est un soubassement de maison, et comment on le réalise !

Qu’est ce qu’un soubassement de maison ?

Le soubassement de maison est un petit muret qui est situé sous la maison.

Il fait partie intégrante de la fondation.

Peut-on se passer d’un soubassement de maison ?

Oui !

En principe, on peut construire une maison sur un radier.

Néanmoins, ce cas de figure reste minoritaire : la plupart du temps, on construit la maison avec un système de fondations.

Comment réalise-t-on le soubassement de maison ?

Pour réaliser un soubassement de maison :

3 conseils pour réussir le soubassement de la maison

Avant de construire un soubassement de maison, voici quelques points qui peuvent vous éclairer :

#1 : réaliser des saignées pour nicher les réseaux

Idéalement, vous pouvez réaliser des petites tranchées pour positionner les réseaux. Ainsi, vous n’écraserez pas les réseaux lors des étapes de compactage.

Pour cela, vous pouvez :

  • Creuser des petites saignées avec une pelle de 1,5 tonne ;
  • Mettre du sable ;
  • Positionner les tuyaux, en respectant les pentes ;
  • Reboucher avec du sable ;

Ainsi, lors du cylindrage, vous compacterez un sol sain et dur, et vous n’affecterez pas les réseaux.

#2 : creuser la fondation suffisamment profond

Dans bien des cas, le mur de soubassement de la maison tient sur un seul rang de parpaing !

Or, dans l’absolu, on devrait en mettre ~3 ou 4.

Et pourquoi ça ?

A cause de la profondeur hors gel.

Il s’agit de la profondeur à partir de laquelle le sol est stable, tout au long de l’année.

Or est-ce problématique de ne pas respecter cette profondeur ?

Oui et non !

Non, parce que certaines régions ne sont pas très exposées au gel. La profondeur hors gel sera faible ;

Oui parce que vous-vous exposez à des risques juridiques !

Plus spécifiquement, il arrive que les promoteurs mettent la pressions financière sur les artisans.

Dès lors, ces derniers économisent là ou ils peuvent. Et notamment sur le soubassement de la maison.

Or, lorsqu’il y a un sinistre, comme une fissuration de la maison, le promoteur se retourne contre l’artisan, puisque c’est lui qui a accepté de faire les travaux dans ces conditions.

Alors, il faut entreprendre des travaux complémentaires, comme le coulage de béton en sous œuvre…

#3 : quelle est la hauteur du mur de soubassement de la maison ?

Les murs de soubassement sont dressés sur ~1 à 3 rangs de parpaing.

Néanmoins, il est conseillé de ne pas dépasser les ~80 cm – 1 m, puisqu’au delà, il faudrait basculer sur un vide sanitaire.

Après, le vide sanitaire entraine un léger surcoût, mais il est pratique pour le passage des réseaux et des gaines.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire