Sur les murs, quelle est la bonne hauteur de carrelage de salle de bains?

Sur les murs, quelle est la bonne hauteur de carrelage de salle de bains ? Voilà une excellente questions à laquelle nous allons répondre en nous appuyant sur différents critères afin de vous aider à choisir la solution qui vous correspond le mieux.

La bonne hauteur de carrelage mural de salle de bains

A la question de savoir quelle est la bonne hauteur de carrelage de salle de bains, il peut y avoir différentes réponses.

En effet, dans ce domaine, il n’y a pas vraiment de règle, notamment parce que, de nos jours, les matériaux, y compris les peintures, peuvent être pensés pour résister aux “agressions” des pièces humides.

Dès lors, tout est une affaire de goût et de budget.

La hauteur de carrelage selon l’emplacement

Dans une salle de bains, il est possible de trouver des faïences en divers endroits. Ainsi, par exemple, il sera possible d’opter pour quelques rangées de carreaux (soit de quelques centimètres à environ un mètre de hauteur) au niveau des vasques. Pour la douche, il est d’usage de carreler au moins 170 à 180 cm de haut, voire jusqu’au plafond.

Pourquoi carreler les murs d’une salle de bains ?

La première raison qui faisait, avant, que les salles de bains recevaient systématiquement du carrelage sur les murs était que ce dernier protégeait de l’humidité et des éclaboussures. Ce n’est plus aussi vrai de nos jours puisque certaines peintures sont spécialement conçues pour résister à l’eau.

Au-delà de cette notion de protection, les faïences apportent un look intéressant dans la pièce. Selon les tendances du moment et les goûts personnels, il est alors possible de se tourner vers des carreaux plus ou moins grands, plus ou moins colorés ou même avec des motifs.

L’importance de la pose

Quelle que soit la raison de la mise en œuvre de carrelage mural, il sera par contre impératif de bien respecter les différentes étapes de pose de ce revêtement. Le cas échéant, sa durée de vie risquerait d’être clairement écourtée. Voici, donc les étapes à observer :

  • Préparation du support :
    • le mur doit être réparé s’il présente des fissures, des trous, etc., puis poncé ;
    • le mur doit également être nettoyé et dépoussiéré.
  • Préparation de la colle : le mortier colle doit être préparé en quantité suffisante et dans le respect des dosages indiqués par le fournisseur ;
  • Pose des carreaux : les carreaux doivent être soigneusement collés (encollage simple pour les petits carreaux et encollage double pour les grands carreaux) en laissant l’espace pour le joint grâce à la pose de croisillons ;
  • Retrait du surplus de colle : entre les carreaux, le surplus en fond de joint doit être ôté ;
  • Temps de séchage : le temps de séchage précisé par le fabricant doit être respecté avant de passer aux finitions ;
  • Jointoiement : les joint des carreaux peuvent enfin être réalisés (blanc, gris ou teintés selon l’effet souhaité).

Le coût d’un carrelage mural de salle de bains

Pour terminer ce sujet, nous avons précédemment évoqué la notion de budget. En effet, poser de la faïence représente un certain coût qui peut impacter vos choix. Voici les tarifs actuellement constatés sur le marché dans ce domaine :

Type de faïencePrix de fourniture moyen au m²Prix de pose moyen au m²
entrée et milieu de gamme20 à 30 €20 à 50 €
haut de gamme et luxe30 à 120 €

FAQ

Faut-il poser du carrelage sur l’ensemble des murs d’une salle de bains ?

Absolument pas. La pose du carrelage mural est bien plus régie par les effets de mode et les goûts de chacun que par des besoins techniques. La tendance actuelle penche vers des styles assez discrets, sur un ou deux pans de mur, voire seulement en bas de mur.

Quel est le meilleur choix en termes d’épaisseur de carrelage pour un mur ?

Tout va dépendre de la destination de ce carrelage. En effet, par exemple, s’ils sont destinés à recouvrir les parois d’une douche à l’italienne, il faudra opter pour des carreaux d’une épaisseur de l’ordre de 6 à 11 mm. Avec de telles mesures, les carreaux sont délicats à poser, mais offrent une très belle esthétique. 

Dans une salle de bains, jusqu’à quelle hauteur faut-il carreler les murs ?

Si l’objectif est de carreler le pan de mur sur la totalité de sa largeur, il conviendra généralement de le carreler également sur toute sa hauteur, et donc jusqu’au plafond. Mais il est également possible d’opter pour un effet « escalier » en partant du plafond à une extrémité de la pièce et en allant vers le sol à l’autre bout du pan de mur. Une autre option est de ne carreler que certaines zones afin de créer des délimitations, à l’instar de la délimitation de la douche qui peut alors s’arrêter autour de 170 à 180 cm de haut ou de la vasque en créant un rectangle carrelé tout autour… Au final, il n’existe pas de règles spécifiques pour carreler le mur d’une salle de bains.

Devis livraison de béton par camion toupie!
Devis de travaux
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux
Devis de béton + travaux
1
2 La livraison de béton:
3 Mes travaux:
4 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux

Laisser un commentaire