Le surfaçage du béton

Comment obtenir une surface en béton parfaitement lisse ? Cet article répond à cette question en vous présentant des outils tels que l’hélicoptère béton, la lisseuse béton et la surfaceuse.
D’autre part, nous évoquerons les raisons d’effectuer un surfaçage du béton.

Rate this post
Pas de commentaire

Qu’est-ce que le surfaçage du béton ?

On désigne par surfaçage du béton, l’action d’homogénéiser la surface du béton.

Elle permet de compacter la surface et de la rendre plus plane.

Dans la majorité des cas, le surfaçage se résume au talochage, ce qui permet d’obtenir un sol légèrement rugueux.

Toutefois, on peut aller plus loin dans le traitement du béton, en lissant la surface du béton !

Voyons à présent comment se déroule le surfaçage du béton.

Comment effectuer le surfaçage du béton ?

Pour surfacer un béton, on utilise des outils manuels ou mécaniques.

Les outils manuels : la taloche et la lisseuse

Les maçons utilisent couramment des outils manuels comme la taloche ou la lisseuse « diane ».

  • La taloche : on privilégie le bois, car la matière plastique à tendance à « trop tirer » le béton
  • La lisseuse : elle est équipé d’un manche de grande dimension, pour traiter la surface du béton sans avoir a marcher dessus

Et comment ça marche concrètement ?

  • Une fois le béton coulé, on le tire par « bandes » de ~60 à 70cm ;
  • Au fur et à mesure que le béton est tiré, on le taloche, ce qui demande un « coup de main » (risque d’aspérités et de vagues);
  • Dès lors, on peut lisser la surface du béton.

Pour plus d’efficacité, dans le talochage et le lissage, vous pouvez mettre en place une « passerelle » pour faciliter l’accès aux zones de « traitement ».

Les outils mécaniques : l’hélicoptère

L’hélicoptère ou « truelle mécanique » est composé de pales entraînées par un moteur.

L’hélicoptère permet d’obtenir un état de surface « taloché » ou « lissé » (au choix).

Et comment ça marche ?

On peut travailler le béton dès lors qu’il a rejeté son eau.

Pour être sur que le béton soit bon, il doit « porter son homme« ; autrement dit, il doit être suffisamment résistant pour monter dessus.

On notera que le temps d’attente est variable selon la météo : en général il est de ~2-3 heures; mais il peut descendre à ~1 heure en période d’été !

Or, la détermination du « tempo » est très importante, sans quoi le béton peut être dur à travailler.

Une fois le timing défini, on réalise plusieurs passages avec l’hélicoptère: l’un pour talocher (avec des pales spéciales), l’autre pour lisser.

Commentaire : l’utilisation d’une truelle mécanique demande un « coup » de main. Beaucoup de maçons ne savent pas le faire !

Talochage et lissage : quelle différence ?

Le talochage offre des petits grains de surface, alors que le lissage offre un aspect « lisse ».

D’ailleurs, on peut obtenir un état de surface encore meilleur en utilisant appliquant du quartz et de la poudre de ciment, lors du lissage. Avec un tel procédé, vous obtiendrez un « effet mirroir » !

Laisser un commentaire